Vidéo. Quand la télévision publique algérienne invente une guerre fictive

17953
DR.

La chaîne de télévision algérienne a décidé de fabriquer de toutes pièces une guerre fictive. Une guerre fictive à laquelle personne n’y croit et démontre l’impasse politique où se trouve le pays voisin.

Présenté comme un reportage exclusif, ces images tournées par la chaîne algérienne n’ont pas eu l’effet escompté. Détournées et moquées par les internautes, ces images évoquant un prétendu échange de tir à Mhabes n’ont pas tardé à être démenties.

Preuve à l’appui, la chaîne marocaine 2M qui s’est rendue sur place démontre que les informations rapportées par la chaîne algérienne ne sont qu’un tissu de mensonges.

«Nous n’avons rien n’entendu ni vu (…) il n’y a rien de tout cela», affirme l’un des habitants. Le président de la commune souligne quant à lui que «ces fausses informations ont été créées de toutes pièces par le front».

La chaîne algérienne affirme que des civils ont été visés, «mais tout cela est entièrement faux, car depuis 1975 et jusqu’à ce jour, aucune famille sahraouie n’a habité dans cette région, car tout simplement c’est une région inhabitable», affirme Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud à 2M.

L’ancien du Polisario poursuit sur Facebook que «le siège détruit qui apparaît sur la photo et que la télévision algérienne et qui prétend être le résultat des bombardements des forces marocaines sur des habitations civiles est un siège militaire situé dans le 6ème district militaire près de la région de Rincon, à 50 km de Rabouni».

«Il est regrettable que les médias de l’État hostile confectionnent un reportage absurde sur le royaume et passent sous silence les vrais problèmes internes du pays, à savoir la vacance au sommet du pouvoir», conclut-il.