Vidéo. Nouveau dérapage d'un responsable algérien sur le Maroc

Le SG du FLN, Djamel Ould Abbes a relevé, samedi 17 février à Tlemcen, que «l’Algérie est assaillie par la drogue déversées à ses frontières», en allusion au Maroc voisin.
Un politicien algérien, et pas des moindres puisqu’il s’agit du SG du FLN, vient de s’en prendre à nouveau au Maroc après les déclarations tonitruantes d’Abdelkader Messahel et Ahmed Ouyahia.
«L’Algérie est visée par le biais de tonnes de drogues déversées à ses frontières», a déclaré en allusion au Maroc voisin le SG du FLN, 17 février à Tlemcen. Djamel Ould Abbes s’exprimait à l’occasion de la journée nationale du chahid.
Appelant au resserrement des rangs pour se prémunir de ces dangers, Djamel Ould Abbes dont les propos ont été repris par l’agence officielle, a estimé que «ces drogues sont plus assassines que les missiles ou les bombes».
Pour rappel, le 20 janvier dernier, Ahmed Ouyahia, Premier ministre algérien avait affirmé que «le haschisch qui rentre en Algérie ne vient pas d’Afghanistan».
«Tout le monde connaît la provenance de ces substances toxiques en Afrique du Nord. J’avais dit en tant que secrétaire général du parti que j’appliquerai la peine de mort contre les trafiquants de drogues, si la décision me revenait », avait-il déclaré.
Auparavant, le ministre des Affaires étrangères algérien, Abdelkader Messahel, avait accusé le Maroc de blanchir l’argent de la drogue en Afrique.
https://www.youtube.com/watch?v=5JZMptq2iEQ