Vidéo. Micro-trottoir: «Arrêter l’alcool à 40 jours de ramadan, qu’en pensez-vous?»

à 16:45

Beaucoup de Marocains arrêtent de boire de l’alcool 40 jours avant le ramadan. Aucun texte religieux ne parle de cette pratique, mais cette période est scrupuleusement respectée. A quelques semaines du début du mois sacré, H24Info est allé à la rencontre de Casablancais pour connaître leur avis sur la question. Florilège.

Pour les six premiers mois de 2017, le Maroc a importé 5.151 tonnes de «bières, vins, vermouths, et autres boissons spiritueuses» pour une valeur de plus de 239 millions de dirhams. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) classe le Maroc au 43e rang des plus gros consommateurs d'alcool au monde et le second en Afrique du Nord, derrière la Tunisie.

Ces chiffres résument les liens étroits qu'entretiennent les Marocains avec l’alcool. Cette relation se détériore cependant à 40 jours de ramadan car beaucoup cessent de boire de l’alcool au nom d’une croyance populaire, qui n’est issue d’aucun texte religieux.

Si le coran n’interdit pas explicitement de boire l’alcool, il recommande cependant aux croyants de l’éviter. L’interdiction, selon le rite malikite, provient du Hadith stipulant: «Toute boisson susceptible d’enivrer est illicite, en si petite quantité que ce soit.»