Vidéo. Les étudiants congolais campent toujours devant leur ambassade à Rabat, la police intervient

75
Des étudiants congolais campant devant leur ambassade à Rabat, le 23 juillet dernier. Crédits photo: Congo Morning

Dans des vidéos publiées ce weekend sur les réseaux sociaux, on peut voir plusieurs dizaines d’étudiants congolais (Brazzaville) en sit-in devant leur ambassade à Rabat et les forces de l’ordre marocaines tentant d’évacuer les manifestants. Ces derniers protestent contre le non paiement de leurs bourses depuis 33 mois. 

Ces étudiants campent devant leur ambassade à Rabat depuis le 22 juillet pour réclamer les bourses d’études qui leur sont dues et qu’ils n’ont toujours pas reçues depuis 2016. Selon le site Dac-e-News, les étudiants congolais du Maroc concernés sont tous issus des filières techniques de l’université privée de Marrakech (génie civil, nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), agro-industrie et management).

Ils sont arrivés au Maroc entre 2014 et 2017 après avoir été orientés par la Direction de l’orientation, des bourses et aides scolaires (DOBAS) de la République du Congo. L’un d’entre eux explique au média que l’Etat congolais n’a jamais payé les frais de scolarité comme il est censé aux étudiants dépendant de la DOBAS. En conséquence, l’université à Marrakech ne leur délivrait plus de certificat de scolarité depuis 2016, les empêchant par la même occasion de faire leur carte de séjour. L’université a finalement pris en charge la régularisation de leur situation après une grève des étudiants, rapporte l’étudiant.

 

Lire aussi : Vidéos. Algérie: les étudiants marchent contre le régime pour la 20e semaine consécutive

 

« Cela dit, comme nos frais de scolarité n’ont toujours pas été payés, l’université refuse actuellement de nous délivrer des conventions de stage, alors que nous devrions tous faire un stage en ce moment. Et sans stage, nous ne pourrons pas valider notre année, donc nous risquons de redoubler », poursuit-il auprès de nos confrères le 22 juillet dernier.

Les étudiants qui doivent normalement recevoir 730 euros par semestre parviennent à vivre grâce à la cité et au restaurant universitaires. Mais actuellement ces structures sont fermées en raison des vacances scolaires. Ces étudiants se retrouvent donc dans des conditions très précaires.

Des lettres au gouvernement congolais et à l’ambassade ont été envoyées ces derniers mois. Quelques représentants étudiants se sont déplacés à l’ambassade, mais en vain, explique le média. Les étudiants ont donc finalement décidé de camper devant leur ambassade. D’autres étudiants congolais de l’étranger se sont mobilisés de la même façon, comme en Algérie mais aussi à Cuba ou en Russie.

 

Lire aussi : Algérie: les étudiants manifestent, dénoncent l'interdiction du drapeau Amazigh

 

Selon le site d’informations, le gouvernement congolais a expliqué que le non-versement des bourses était « lié à la conjoncture économique », les ressources publiques étant « insuffisantes pour faire face à l’ensemble des charges ».

Contactée par nos soins, l’ambassade de la République du Congo ne souhaite pas communiquer sur la situation.