Vidéo. Le récit émouvant des parents des filles violées à Sti Fadma

2863

Sept filles issues du douar Bihelouane, dans la commune de Sti Fadma, ont été violées par l’imam de la mosquée du village. Il comparaîtra devant la cour pénale de Marrakech le 26 juin prochain.
La Cour pénale de Marrakech jugera le mardi 26 juin l’imam d’une mosquée accusé du viol de sept filles. Ce scandale a éclaté la semaine dernière après qu’une fille âgée de 16 ans a révélé à sa famille qu’elle était exploitée sexuellement lors des cours d’apprentissage du Coran.
Les plaintes des familles des sept victimes âgées entre 9 et 10 ans ont été déposées  au bureau local de la gendarmerie royale.

إمام مسجد يغتصب 7 فتيات بنواحي مراكش

إمام مسجد يغتصب 7 فتيات بنواحي مراكش.. أباء الضحايا يروون القصة الكاملة للجريمة

Publiée par HESPRESS sur Mardi 29 mai 2018

Dans une vidéo publiée par nos confrères de Hespress, les parents des victimes expliquent que l’histoire avait divisé tout le douar. Une fille avait informé sa famille des agressions de l’imam en 2011, mais les autres habitants du douar se sont dressés contre la fille et sa famille. Pour eux, «le comportement de l’imam était irréprochable et on n’imaginait pas qu’il était capable de tel comportement».
Omar Touimi, le gouverneur de la province du Haouz, a visité la mosquée qui a été la scène des crimes du fqih. Il a aussi rencontré les familles des sept filles qui ont été violées et exploitées sexuellement.