Vidéo. La démission de Lahcen Daoudi refusée par le palais ?

2805

La démission de Lahcen Daoudi aurait été refusée par le palais royal. C’est ce qu’a sous-entendu le ministre d’Etat chargé des droits de l’homme expliquant que Daoudi était toujours ministre.
Trois mois après avoir démissionné de poste de ministre délégué aux affaires générales et la gouvernance, Lahcen Daoudi exerce toujours ses fonctions. Dans une interview accordée à Horizon TV, le ministre d’Etat chargé des droits de l’homme, Mustapha Ramid a expliqué que les institutions du pays fonctionnent et chacune assume ses responsabilités, dont l’institution monarchique. Celle-ci peut accepter ou refuser une démission car cela relève de ses compétences. Son interlocuteur lui réponds: «C’est clair, donc la démission de Lahcen Daoudi a été refusée» et Ramid n’a pas démenti cette conclusion.

Après sa participation au sit-in organisé devant le parlement par les employés de Centrale Danone contre le boycott, Lahcen Daoudi était en mauvaise posture. Le ministre des Affaires publiques et de la Gouvernance a demandé à se retirer du gouvernement et a présenté sa démission aux membres du secrétariat général du Parti Justice et Développement (PJD). L’instance dirigeante du PJD a accepté la décision et l’a fait savoir dans un communiqué publié à la fin de ses travaux.