Vidéo. Julian Assange arrêté par la police britannique dans l’ambassade d’Equateur

782

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, réfugié depuis sept ans dans l’ambassade d’Equateur, à Londres, a été arrêté, a annoncé jeudi Scotland Yard.

« Julian Assange, 47 ans, a été arrêté aujourd’hui, jeudi 11 avril, par des agents du service de la police métropolitain (MPS) à l’ambassade d’Équateur », a annoncé Scotland Yard, expliquant que l’arrestation a été menée en vertu d’un mandat de juin 2012 délivré par le tribunal londonien de Westminster Magistrates, pour non présentation au tribunal.

Assange a été placé en garde à vue dans un commissariat londonien et sera « présenté au tribunal de Westminster dès que possible ».

L’Equateur « a mis fin illégalement » à l’asile politique accordé à Julian Assange et l’ambasadeur a « invité » la police britannique dans l’enceinte diplomatique pour l’arrêter, a accusé jeudi le site d’information WikiLeaks dans des tweets.

Retour à l’enquête pour viol

L’avocate de la femme qui accuse Julian Assange de viol en Suède en 2010 a indiqué jeudi qu’elle allait demander au parquet la réouverture de l’enquête après l’arrestation du fondateur de WikiLeaks à Londres.

« Nous allons tout faire pour que les procureurs rouvrent l’enquête suédoise et qu’Assange soit remis à la Suède et traduit en justice pour viol », a indiqué Elisabeth Massi Fritz à l’AFP. Assange étant réfugié à l’ambassade d’Equateur à Londres, la Suède avait abandonné les poursuites en mai 2017, à trois ans de la prescription, faute de pouvoir faire avancer les investigations.