Vidéo. Il donne 2 millions d’euros aux orphelins de la région de Marrakech

39170

Une centaine d’enfants abandonnés dans les environs de Marrakech ont reçu un don de 2 millions d’euros. Non, ce n’est ni la magie ni le miracle de Noël. C’est ce qu’a fait un richissime homme d’affaires suisse qui a choisi de consacrer la moitié de son héritage aux orphelins de l’Atlas. 

« Je suis Suisse. La seule chose qui me reste de la Suisse c’est ma petite croix sur la casquette. Mon coeur est Marocain! ». Ce sont les paroles d’un Suisse qui a décidé de donner la moitié de sa fortune à une centaine d’enfants abandonnés de Tahannaout, à 45 minutes de Marrakech.

« Il faut sauver ces enfants, il faut les guider. Cela m’a couté 2 millions d’euros, c’est la moitié de ce que j’ai. J’ai trois fils, je les ramenés ici, j’ai dit papa va donner un autre sens à la moitié de votre héritage. J’ai dépensé 2 millions ici avec beaucoup de joie ».

Né à Zurich, Huppert s’est installé dans la région depuis 10 ans avec un seul objectif en tête: construire un havre de paix pour ces enfants. « J’ai construit ce village ici et je demande à vous, à beaucoup de gens que je reçois ici de mettre la main à la pâte ou bien de venir travailler avec les enfants ou d’envoyer un sac de vos habits usagés », a-t-il indiqué, avant de poursuivre : « Ou si vous avez plus de possibilités, vous pouvez décider de rénover une maison. Et si tu es bourré de chez bourré comme on dit chez nous, on peut faire son propre village tout simplement »

10.000 enfants abandonnés dans le royaume

Il a adopté une centaine d’orphelins abandonnés de la région. « J’ai laissé tomber mes biens matériels en Suisse. J’ai trouvé des valeurs immatérielles que je sens tous les jours ici. C’est magnifique. Le coeur, le respect, l’amour… » raconte-t-il.

Et d’ajouter: « Au royaume chérifien, il y a près de 10.000 enfants abandonnés. Abandonnés par des mamans stigmatisées qui n’ont souvent aucune autre possibilité que l’abandon. Aux yeux des gens, une femme qui a mis un enfant au monde sans la bague au doigt c’est une prostituée. C’est ancré dans la société ».

« Depuis que je distribue ces petits <<chwiya>>, je suis l’homme le plus heureux de la terre. Je suis papa de 100 enfants », conclut-il. Sauver un enfant, c’est sauver toute l’humanité !