Vidéo. Ifrane: L’université Al Akhawayn obtient la prestigieuse accréditation NEASC

772

L’Université Al Akhawayn à Ifrane (AUI) a célébré, vendredi, l’obtention pour cinq années de l’accréditation NEASC (New England Association of Schools and Colleges), organisme américain d’accréditation international le plus prestigieux dans son domaine.

L’AUI, qui a décroché cette accréditation après neuf ans d’efforts de l’ensemble des acteurs concernés, est devenue ainsi la première institution non-américaine d’enseignement supérieur à obtenir le label NEASC en Afrique.

Cette distinction a été célébrée lors d’une cérémonie organisée en présence notamment du Wali Bank Al Maghrib et Chancelier d’Al Akhawayn, Abdellatif Jouahri, du gouverneur de la province d’Ifrane, Abdelhamid Al Mazid, de la présidente de la commission de la NEASC, Barbara E. Brittingha et de plusieurs membres du conseil d’administration de ce prestigieux établissement.

‘’L’obtention de cette accréditation reflète l’inébranlable engagement de l’Université Al Akhawayn en matière de gouvernance, de gestion et de transparence et témoigne de la haute qualité de l’offre académique et des infrastructures de l’institution’’, a souligné M. Jouahri, ajoutant que cet exploit est le fruit de neuf années de travail continu de l’ensemble des acteurs au sein de l’université.

L’octroi de cette accréditation à l’université d’Ifrane est une reconnaissance du travail de qualité réalisé et une concrétisation de la vision des pères fondateurs feu Hassan II et feu Fahd Ibn Abdelaziz, qui ont voulu que cette institution devienne pionnière et un pôle d’excellence, s’est réjoui M. Jouahri, relevant que cet exploit a été rendu possible également grâce « à la Haute Sollicitude et au suivi dont le Roi Mohammed VI entoure l’AUI ».

Après avoir rappelé que cette accréditation s’étend sur cinq ans, le chancelier de l’AUI a invité l’ensemble des parties prenantes à œuvrer à préserver cette distinction dans l’avenir.

« Al Akhawayn a atteint aujourd’hui un niveau supérieur d’excellence. L’accréditation du NEASC renforce notre positionnement à l’international et celui de nos lauréats’’, s’est félicité pour sa part le président de l’Université, Driss Ouaouicha, soulignant que cette accréditation permet à l’université d’Ifrane d’accéder aux standards en vigueur dans les universités américaines.

Cette accréditation sera, par ailleurs, une source de motivation pour toutes les composantes de l’université, conseil d’administration, staff et étudiants, pour capitaliser sur les acquis réalisés et les développer davantage, a estimé, M. Ouaouicha, ajoutant que le défi désormais est de maintenir ce niveau d’excellence.

La présidente de la commission NEASC, Barbara E. Brittingha, qui a félicité l’université d’Ifrane pour cette reconnaissance, qui constitue l’aboutissement d’un long processus d’évaluation de neuf ans, a énuméré les critères sur lesquels se sont basés les experts de la NEASC pour l’octroi de cette accréditation à l’AUI.

Il s’agit, selon elle, des normes relatives à la bonne gouvernance, la gestion, la transparence, la probité, le sentiment d’appartenance à l’institution chez les étudiants et les enseignants, la qualité de l’offre académique et des infrastructures de base, ainsi que l’accès des lauréats de l’AUI au marché de l’emploi.

Al Akhawayn avait accueilli en mars dernier une équipe de huit évaluateurs de différentes universités américaines, qui ont examiné ses programmes et processus par rapport aux neuf normes de qualité institutionnelle de la NEASC, à savoir mission et vision, planification et évaluation, organisation et gouvernance, programmes académiques, étudiants, soutien à l’enseignement et à l’apprentissage, ressources institutionnelles, efficacité éducative et intégrité et transparence.

Selon les responsables de l’université, cette accréditation représente une reconnaissance externe de l’alignement de l’Université avec les normes internationales, telles qu’appliquées dans le système d’accréditation aux Etats-Unis.

L’Université Al Akhawayn s’est attelée, pendant plusieurs années, à obtenir divers niveaux d’accréditations académiques et institutionnelles. Il y a lieu de citer notamment l’accréditation du centre de langues en 2009 par la Commission d’accréditation des programmes de langue anglaise (CEA), l’accréditation de l’Ecole d’administration des affaires en 2010 par le système Européen des Programmes (EPAS) pour son Bachelor en Administration des affaires puis sa ré-accréditation en 2017 pour 5 ans, et l’accréditation de l’école des Sciences et d’ingénierie en 2011 par le Conseil d’accréditation pour l’ingénierie et la technologie (ABET) pour son Bachelor en informatique.

L’AUI a formé, depuis sa création en 1995, quelque 4.793 lauréats dans les différentes filières enseignées, à savoir Administration des affaires, Science et ingénierie et Sciences humaines et sociales, rappelle-t-on. L’université adopte actuellement un plan stratégique quinquennal intitulé « vision 2020 » dédié à accélérer la cadence de son développement et à enraciner ses acquis.