Vidéo. Fès: les habitants très remontés contre les prix “exorbitants” des parkings

1462
DR.

Le mouvement «boycott parkings» a protesté hier devant le siège du Conseil de la ville où se tenait la session ordinaire du mois en présence du maire de la ville, Driss el Azami El Idrissi. Leur slogan:«Fès mérite mieux».

Contacté par H24 Info, l’un des membres de ce mouvement explique qu’«il s’agit de la cinquième protestation de ce genre» et que de futures actions seront menées tant que le projet est maintenu.

La raison de leur colère est d’abord «le prix exorbitant imposé par la nouvelle société en charge des parkings». «L’heure est facturée à deux dirhams, mais une fois dépassé une heure, le prix passe à 6 dirhams les quatre heures et 20 dirhams la journée, ce qui suppose un budget conséquent pour les habitants», explique notre interlocuteur.

Ce dernier dénonce également les abonnements proposés. «L’abonnement comprenant toutes les places de stationnement en ville est proposé à 300 dirhams le mois, soit 3.600 dirhams l’année !», s’insurge-t-il.

 

Lire aussi: Fès: une SDL pour la gestion des parkings

 

Par ailleurs, le membre du mouvement dénonce l’illégalité de certaines mesures et amendes que voudrait imposer la société en question «telles que la pose du sabot qui est illégale».

Pour rappel, la commune urbaine de Fès a décidé de créer en 2018 une société de développement local (SDL), chargée de décongestionner la circulation dans la ville. Avant cela, les recettes collectées par la commune du service de stationnement des véhicules étaient estimées à près de 5 millions de DH par an. Avec la création de cette SDL, la commune ambitionnait à l’époque d’atteindre les 18 MDH par an.