Vidéo. Explosion dans un café populaire à Casablanca: des blessés témoignent

4848

Encore très choqués, les habitants du quartier Ben M’Sik à Casablanca nous racontent les détails de l’explosion survenue la soirée du lundi 4 décembre 2017 dans un café populaire.

Mohammed Bourika est l’une des 14 personnes blessées, dont quatre gravement lors de l’explosion survenue lundi 4 décembre 2017 à Casablanca dans un café populaire au quartier Ben M’Sik.

Touché au niveau de la tête et de sa main, il raconte le parcours du combattant qu’il a traversé pour pouvoir bénéficier des soins nécessaires.

« On a appelé l’ambulance en vain. On a donc dû partir à l’hôpital à pieds. Une fois sur place, seuls deux infirmiers et un médecin étaient en fonction. Dépassés, ils ont dû faire appel à un responsable du ministère de la Santé pour avoir du renfort et nous soigner », a déclaré Mohammed.

Les habitants du quartier ont aussi exprimé leur déception par rapport au retard de l’ambulance, mais aussi à l’indifférence des propriétaires de cafés qui continuent à utiliser des petites bonbonnes de gaz malgré le danger que ces dernières représentent.

« Je ne suis ni le premier ni le dernier à être victime d’une explosion d’une petite bonbonne de gaz. L’utilisation de cette bouteille a coûté la vie à plusieurs personnes », nous dit Mohammed Bourika.

Selon les habitants du quartier, le « barman » du café  qui se faisait soigner au CHU de Casablanca des suites de graves blessures serait décédé ce mardi. Une nouvelle qui a endeuillé tout le quartier.