Vidéo. En colère contre Benabdellah, Anas Doukkali jette l’éponge

3632

Après s’être opposé en vain, vendredi, à la décision du bureau politique du PPS de quitter le gouvernement, le ministre de la Santé, Anas Doukkali a démissionné ce lundi.

Le désormais ex-ministre de la Santé, Anas Doukkali, puisqu’il saute d’office lors de l’éminent remaniement ministériel, a annoncé ce lundi sa démission au bureau politique du PPS.

Anas Doukkali s’était opposé, le vendredi 4 octobre 2019, lors de la réunion de la Commission centrale du parti organisée pour entériner la décision de quitter le gouvernement prise quelques jours auparavant par le bureau politique du PPS.

A rappeler que les opposants de la décision de quitter le navire gouvernemental et les ses partisans sont entrés dans des altercations parfois vulgaires lors de la réunion de la Commission centrale

Le secrétaire général, Nabil Benabdellah, qui n’était pas en reste des chamailleries a insulté certains membres du bureau politique avant de revenir s’excuser auprès des présents à l’issue du vote largement majoritaire pour le retrait.