Vidéo. Cette chercheuse marocaine vient de faire la "découverte de l'année" en physique nucléaire

3308

Latifa El Ouadrhiri, chercheuse marocaine travaillant au laboratoire américain Thomas Jefferson dans l’état de Virginie aux États-Unis, a réalisé en collaboration avec deux autres chercheurs, ce que l’on pourrait appeler « la découverte de l’année » en physique nucléaire.
Grâce à Latifa El Ouadrhiri, il serait désormais possible de mesurer la distribution de la pression à l’intérieur du proton. Ses recherches publiées en mai dernier dans la célèbre revue scientifique Nature révèlent en effet les caractéristiques tridimensionnelles du proton en se basant sur une série d’expérimentations.

De nombreux magazines américains et étrangers ont d’ailleurs publié les recherches de Latifa El Ouadrhiri et de son équipe qu’ils qualifient de grandioses.
L’ambassade américaine à Rabat a par ailleurs saisi l’occasion pour féliciter la chercheuse pour « avoir réalisé l’impossible ».

هنيئاً للمغربية لطيفة الودغيري التي حققت المستحيل في الفيزياء النووية مع زملائها في مختبر جيفرسون الأمريكي. لطيفة…

Publiée par US Embassy Rabat sur Vendredi 10 août 2018

Il est à noter que Latifa El Ouadrhiri a étudié à l’université Mohamed V de Rabat avant de s’envoler en France où elle a obtenu son doctorat en 1991 à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand. La chercheuse a fait ses premiers pas dans le milieu scientifique au CNRS.