Vidéo. Boycott: voici le nouveau prix du lait pasteurisé Centrale Danone

DR.

Le président directeur générale de Centrale Danone, Emmanuel Faber tient en ce moment une conférence de presse pour annoncer les mesures qui résultent des consultations avec les consommateurs suite à la compagne de Boycott.
«Le prix du paquet de lait sera de 2,50 dh à la place de 3,50», c’est ce qu’a annoncé Emmanuel Faber, PDG du groupe Danone, propriétaire majoritaire de Centrale Danone. Cette décision intervient suite à de nombreuses consultations menées par l’entreprise avec différents acteur de la chaîne de distribution (éleveurs, employés, distributeurs, vendeurs, …) et des consommateurs marocains.

Le lait sera vendu dorénavant au prix coûtant et le groupe ne fera plus de bénéfice sur le lait, ajoute-t-il, tout en gardant la même qualité. Comment financer cela ? «Le sacrifice sera fait sur le Marketing et le packaging tout en gardant le même produits et les mêmes exigences», a expliqué le PDG de Centrale Danone. Et ce n’est pas tout, le président de Danone a pris d’autres mesures pour répondre aux exigences exprimées lors de la compagne du boycott qui a visé l’entreprise.
Transparence et «climat de confiance»
Il s’agit principalement de la transparence. Ainsi, la marque publiera tous les six mois les prix d’achat du lait chez l’éleveur ainsi que les résultats de l’audit de qualité des produits central Danone faite par des agences indépendantes. Avec ses «gestes», la boite souhaite recréer le climat de confiance avec ses clients et change par la même occasion de modèle économique.
Ce dernier sera basé sur la transparence et du coût réduit, développe Faber. Comment cela va se traduire? L’entreprise souhaite axer son action sur le social tout en maintenant le prix d’achat chez les éleveurs et variera ses produits afin de satisfaire tous ses consommateurs et compenser, par la même occasion, les marges de bénéfice. Ainsi, le prix du lait en carton sera de 3,20 dirhams (au lieu de 3,50 dirhams) tandis qu’un produit avec un emballage plus neutre sera de 2,50. Les deux produits seront de la même qualité.
Rappelons que L’entreprise française a lancé une campagne de consultation nationale intitulée «Ntwaslo w Nwaslo», suite à la visite de son PDG au Maroc. Le but de cette campagne, était de «comprendre les besoins des consommateurs et discuter le prix du lait frais pasteurisé». Les rencontres ont démarré le 1er août dernier.