Vidéo. Boycott: voici ce qu'a dit Akhannouch au Parlement

25487

Le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, a répondu aux questions des Conseillers sur le boycott du lait à la deuxième Chambre.
Le ministre de l’agriculture, Aziz Akhannouch, a été questionné par la Chambre des Conseillers ce mardi sur les résultats attendus pour cette saison agricole, mais aussi sur le boycott du lait. En réponse aux questions des élus sur l’impact du boycott du lait, Aziz Akhannouch a déclaré: « Ce que les Marocains oublient, c’est qu’il y a 15 ans, nous ne trouvions pas de lait et on devait faire la queue pour s’en procurer. Mais aujourd’hui le lait est abondant et il est de meilleure qualité« .


Le ministre a souligné que le gouvernement travaille pour soutenir les petits agriculteurs afin de les aider à surmonter les répercussions de la campagne de boycott. Le responsable gouvernemental estime qu’il y a une «problématique» par rapport à ce qu’il considère comme des effets de la campagne de boycott mais le gouvernement se doit d’accompagner les petits agriculteurs.
«Nous devons aller de l’avant et aider le petit agriculteur», a-t-il dit en ajoutant: «Nous allons faire tout notre possible pour dépasser cette situation».
«Plus de 200 000 producteurs de lait et 450 000 personnes sont impliqués dans la production et la distribution de lait. Le secteur est la principale source de subsistance pour 1,4 million de personnes», a expliqué Aziz Akhannouch devant la représentation nationale. Pour lui, il ne s’agit pas des grands éleveurs car 95% des producteurs de lait ont 10 vaches ou moins.