Vidéo. Benkirane : « Il est un peu tôt pour parler de ma retraite »

100

Abdelilah Benkirane est rentré le 17 mai au Maroc après plusieurs jours passés à la Mecque. Interrogé sur son avenir politique, il est resté pour le moins évasif.

 « Les Lieux saints sont l’unique endroit où je retrouve un peu de sérénité ». A son retour de la Mecque où il effectuait le pèlerinage de la Omra, ce mercredi 17 mai, Benkirane s’est livré à la dizaine de journalistes qui l’attendaient à son domicile. « J’ai trouvé là-bas un climat de sérénité que je recherchais. Tous les jours je rencontrais un patchwork de peuples, de tribus, de couleurs et de langues provenant des quatre coins du monde », a confié l’ancien chef du gouvernement. Avait-il croisé des Marocains à la Mecque ? « Pas que des Marocains », a répondu Benkirane dans une courte vidéo diffusée sur la page Facebook de son chauffeur, Farid Titi. « Des Algériens aussi m’ont reconnu. Quelques Tunisiens et des Egyptiens aussi », a-t-il ajouté, vêtu d’une gandoura blanche.

Publiée par Farid Titi sur Mercredi 17 mai 2017

Même s’il se trouvait à des milliers de kilomètres du royaume, Benkirane a confié ne pas avoir pu s’empêcher de suivre l’actualité marocaine. Interrogé à ce sujet, il a répondu : « Un peu. Il le faut. Non ? ». Réagissant aussi aux rumeurs de son départ à la retraite suite à sa mise à l’écart de la primature, celui qui est toujours Secrétaire général du PJD est resté pour le moins évasif. « Il est trop tôt pour parler de ma retraite », a-t-il seulement lâché, avant de confier être allé à la Mecque à cause de la fatigue. « J’étais fatigué. Je suis allé à la Mecque pour me reposer. J’avais un besoin psychologique de le faire », a-t-il déclaré.