Vidéo. Benkirane critique la composition “déséquilibrée” de la Commission Benmoussa

L'ancien chef de gopuvernement, Abdalilah Benkirane, a adressé des critiques acerbes à la Commission Benmoussa lors d'un disours prononcé à l'occasion du 7e Congrès de l'UNTM, le dimanche 15 décembre 2019.

L’ancien chef de gouvernement Abdalilah Benkirane n’apprécie pas la composition «déséquilibrée» de la Commission spéciale sur le modèle de développement, dont les membres ont été désignés jeudi par le roi Mohammed VI, et il le fait savoir.

 

S’exprimant ce dimanche 15 décembre, lors du 7e Congrès national du bras syndical du PJD, l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM), qui s’est tenu ce week-end à Bouznika, l’ancien secrétaire général du PJD a fait savoir que la composition de la commission de Benmoussa ne lui plaisait pas.

Pour lui, la composition des 35 membres est «déséquilibrée» et «Ben moussa a fait un choix orienté (…), certains membres sont des spécialistes de la critique et la remise en question de la religion», a-t-il lancé, insinuant que les «conservateurs» ont été écartés.

 

Lire aussi: Les 35 membres de la Commission Benmoussa désignés par le roi

 

Et de brandir la menace d’un retour à l’opposition. «Nous n’allons pas baisser les bras et nous nous réfugier dans nos maisons. Au contraire, s’il le faut, nous pouvons retourner à l’opposition et la classe ouvrière doit être avant-gardiste dans ce sens», a-t-il martelé devant les syndicalistes de l’UNTM.

A rappeler que les 35 membres de la Commission spéciale sur le modèle de développement ont été désignés, jeudi dernier, par le roi Mohammed VI. Le souverain avait précédemment, chargé, l’ambassadeur du Maroc à Paris, Chakib Benmoussa, de sa présidence.