Vidéo. Balafrej interpelle le chef de gouvernement sur l’affaire Omar Radi

1891

Poursuivi en état de détention par le parquet du tribunal correctionnel d’Ain Sebaa suite à un Tweet publié en avril dernier, le journaliste et militant Omar Radi attend son verdict qui devrait tomber lors de l’audience du 2 janvier 2020. 

L’affaire Omar Radi commence à prendre de l’ampleur. La poursuite pour « outrage à magistrat » du journaliste/militant continuent de provoquer l’indignation de la société civile et de la scène politique. Après les différentes manifestations, à Rabat, Paris et Bruxelles, Omar Balafrej a tout bonnement saisi le chef de gouvernement lors de la séance plénière du parlement du 30 décembre.

Celui-ci a interpellé la primature sur la question des libertés fondamentales, appelé à une amnistie générale des « détenus d’opinions », dont le « dernier en date est celui d’Omar Radi ».