H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    L’ex-ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya s’est présenté ce lundi 4 octobre devant le juge du tribunal d’instruction numéro 7 de Saragosse (capitale de la région de l’Aragon), enquêtant sur l’entrée illégale de Brahim Ghali, en Espagne le 18 avril.

    L’ex-ministre a déclaré que l’entrée de Brahim Ghali sur le territoire espagnol le 18 avril dernier s’est faite «conformément à la loi» et «espère que le juge parviendra à la même conclusion», rapporte le média local Aragon Noticias.

    Gonzalez Laya n’est cependant pas allée plus loin et n’a pas révélé les noms de ceux ayant approuvé la décision de faire entrer le chef séparatiste, souligne pour sa part le quotidien El Mundo. L’ex-ministre du gouvernement Sanchez a invoqué le secret professionnel et n’a donc pas répondu aux questions du juge.

    Gonzalez Laya a été mise en examen dans le cadre de l’enquête ouverte par l’accueil en catimini Brahim Ghali et pour dans laquelle l’ex-ministre est accusée de «prévarication», «dissimulation» et «falsification de documents».

    L’implication de la ministre dans ce dossier ne faisait plus l’ombre d’un doute après les aveux de l’état-major général de l’armée de l’air, qui a reçu l’ordre du ministère de Gonzalez Laya d’autoriser l’atterrissage de l’avion transportant Brahim Ghali à la base aérienne de Saragosse. S’ensuivront les déclarations de son ex numéro 2 de la ministre qui gérait l’entrée illégale de Brahim Ghali après en avoir été chargée par sa supérieure.

    Share.

    Comments are closed.