Vidéo. Amine Radi explique pourquoi il a retiré sa plainte

à 13:23
DR.

Amine Radi, l'humoriste victimes de violences d'un policier il y a quelques jours, a décidé de retirer sa plainte. 

Dans une interview accordée à nos confrères de Febrayer, Amine Radi raconte les détails de sa mésaventure survenue samedi 18 mai. En revenant d'El Bernoussi, à bord de sa voiture, où il s'était rendu pour récupérer une clé USB, un policier lui a ordonné de s'arrêter au niveau d'un rond-point en lui lançant: "Arrête-toi, espèce d'âne".  

"Lorsque je lui ai demandé des explications, il m’a répondu: "Seule la police a le droit de poser des questions. Tu dois seulement exécuter les ordres""Un autre policier est arrivé, a commencé à me filmer et à noter le numéro d’immatriculation de ma voiture. J’ai alors pris mon téléphone et j’ai fait la même chose, ce qui a provoqué la colère du policier qui m’a agressé. Ce dernier m’a donné un coup au visage et a essayé de me confisquer mon téléphone. Il n’a finalement pris que la clé de ma voiture", détaille Amine Radi. 

 

Le policier l'aurait encore une fois agressé en le tirant par son tee-shirt. En colère, Amine Radi décide alors de faire un live sur Facebook pour parler des violences qu'il a subies. "Il n'y avait personne avec moi, mon seul témoin était cette vidéo live", dit-il.

 

Lire aussi: Vidéo. Une vidéo d'Amine Radi tabassé par un policier indigne la Toile

 

Depuis, Amine Radi a retiré sa plainte expliquant qu'il préférait se concentrer sur sa vie artistique. "Ça ne m'apporterait rien si le policier est puni sévèrement. Mon but est que cela ne se reproduise pas... Mais je n'ai aucune rancune envers lui"

Répondant aux rumeurs qui disaient que l'humoriste voulait seulement faire le buzz, le jeune homme explique:"Je n'ai pas besoin de cela pour faire le buzz. J'ai déjà mon public, des millions de vues sur mes vidéos. Je voulais exprimer une injustice que j'ai vécue".

Amine Radi a-t-il voulu se faire passer pour une victime violemment agressée par le policier de circulation de la préfecture de Casablanca ?  C'est la question posée par Mediapart qui doute de la version de l'humoriste. L’enquête menée par la police judiciaire ne donne visiblement pas suffisamment de crédit aux propos de l’humoriste, souligne d'ailleurs Rachid Barbouch sur son blog.

Selon lui, Amine Radi aurait mis en scène son altercation avec le policier et serait “tombé tout seul”. Le policier ne lui aurait pas marché dessus comme le montre la vidéo, mais aurai cherchait uniquement à lui prendre le téléphone.

L'enquête de la PJ en cours devrait apporter un éclairage plus serein sur ce bad buzz...