Vidéo. Abdelkader Tatou: "Vive le roi, vive le RNI et vive Aziz Akhannouch"!

5314

Abdelkader Tatou, coordinateur régional du parti du Rassemblement national des indépendants (RNI), a déclaré lors d’un séminaire organisé par le Comité de coordination du Parti à Rabat, que son parti s’opposait à la hausse des prix, et appelé les membres du gouvernement à assumer leur responsabilité ou démissionner pour laisser la place à ceux qui sont capables de l’assumer, en référence au RNI qui ambitionne de remporter les prochaines élections de 2021, si l’actuel gouvernement arrive au bout de son mandat.
À la fin de son allocution, Abdelkader Tattou a scandé: «Vive le roi, vive le RNI et vive Aziz Akhanouch». Des propos qui ont aussitôt fait le tour du Web et qui ont été interprétés  comme une manière de mettre Aziz Akhannouch et le roi sur un même pied d’égalité.
Pour rappel, Abdelkader Tatou est un ancien membre du bureau politique du Mouvement Populaire et ex-président du Conseil préfectoral de Rabat. Il avait quitté le parti haraki en 2015 pour rejoindre Salaheddine Mezouar, alors patron du RNI.

Dans son allocution, Abdelkader Tatou a défendu l’idée du boycott en raison de la cherté de la vie, mais s’est interrogé pourquoi il vise particulièrement trois produits au lieu d’avoir un caractère général. Enfin, il en a profité pour tirer à boulets rouges sur le PJD, responsable selon lui, de la libéralisation des prix qui a réduit en peau de chagrin le pouvoir d’achat des Marocains.
«Aziz Akhanouch est le fils d’un militant et homme d’affaires. S’ils (PJD) ont des preuves qu’il a fait fortune depuis qu’il est au gouvernement en 2007, ils n’ont qu’à le prouver», a-t-il déclaré devant une foule acquise au président du RNI.