Vente de voitures volées: arrestation à Tanger d’un couple marocain recherché par Interpol

592

Une directrice d’une société d’importation de voitures et son mari sont dans l’embarras. Ils ont été déférés devant le procureur du roi et risquent gros pour avoir introduit et vendu des véhicules volés à plusieurs responsables marocains. Les détails.

 

En collaboration avec Interpol, les éléments de la police ont récemment interpellé un couple marocain à la tête d’un vaste réseau de vol de voitures de luxe. Les deux mis en cause ont été traduits devant la justice, rapporte Assabah dans son édition du jeudi 19 décembre.

Le quotidien arabophone explique que la directrice de la société et son mari ont introduit au Maroc plusieurs voitures chères, volées en Allemagne. Ils ont ensuite vendu ces véhicules de luxe avec des prix exorbitants à de hauts responsables et hommes d’affaires qui habitent à Casablanca, Rabat, et Marrakech.

« Ces voitures volées sont des Mercedes, des BMW et des Volkswagen. Elles ont été introduites dans le royaume légalement. Quelques jours après leur importation, la police a perquisitionné le siège de la société qui vend ces véhicules sur ordre et demande d’Interpol qui a affirmé aux autorités qu’il s’agissait des voitures volées depuis 2013 », peut-on lire sur Assabah.

Les personnes qui ont acheté ces voitures se sont retrouvées dans une situation embarrassante, après que leurs véhicules ont été saisis par a la police, indique le journal. Et d’ajouter: « parmi les victimes figure le père d’un juge, la fille d’un avocat, un ingénieur, un médecin, des hommes d’affaires…»

Le couple qui gère la société impliquée dans cette affaire faisait l’objet d’un mandat d’arrêt national et international. L’individu et sa femme ont finalement été arrêtés à Tanger.

Après avoir été déférés devant le procureur du roi, ils ont été placés en détention provisoire en attendant leur procès. L’enquête est toujours en cours et d’autres complices sont activement recherchés, note Assabah.