H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Trois foyers de contamination du variant Delta ont été identifiés à Casablanca, et un à Kénitra. 

    Le variant indien dit Delta prend de l’ampleur au Maroc. Trois foyers de contamination du variant Delta ont été identifiés à Casablanca, et un à Kénitra, révèlent plusieurs médias, ce que nous confirme une source bien informée. Les autorités sanitaires auraient pris des mesures pour contenir ces clusters d’un variant considéré par les experts se transmettant 70% plus rapidement que les autres.

    Alors que le Maroc a repris ses liaisons aériennes depuis le 15 juin dernier, des porteurs du virus risquaient effectivement de pénétrer sur le territoire marocain. « Généralement, ces foyers de contamination sont dus à des personnes venues de l’étranger, en particulier des pays en zone B », précise notre interlocuteur.

    Pour rappel, les pays classés en zone B par le gouvernement, car considérés plus risqués par rapport à la propagation du virus, nécessitent des conditions d’entrées plus strictes sur le territoire marocain, telles qu’un isolement de dix jours dans un hôtel habilité par les autorités.

     

    Lire aussi : Covid-19: le Maroc doit-il se préoccuper du variant Delta?

     

    Le Maroc a connu ces derniers jours une recrudescence de cas de contaminations qui ne manque pas d’inquiéter l’opinion publique et les professionnels de santé. Au cours des dernières 24 heures, 789 nouveaux cas d’infection au coronavirus ont été détectés dont 365 dans la région de Casablanca-Settat, 108 à Marrakech-Safi et 102 à Rabat-Salé-Kenitra.

    Au 1er juillet, le nombre de cas sévères ou critiques s’élève à 230 dont 7 sous intubation et 140 sous ventilation non invasive.

    Face à cette hausse des cas notamment critiques et du taux d’occupation dans les hôpitaux, le chef du gouvernement Saad Eddine El Otmani a jugé préoccupante la situation épidémiologique au Maroc. Il appelle les citoyens à davantage de vigilance, de précaution et de rigueur dans le respect des gestes barrières, dans le but d’éviter toute rechute comme ce qu’on observe dans plusieurs pays notamment européens. Le royaume n’est pas à l’abri d’un retour aux mesures de restriction ou à leur renforcement si la situation l’exige, alors même que l’Aïd Al-Adha approche.

    Share.

    Comments are closed.