H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Dans son dernier avis publié ce mardi 24 août, la Haute Autorité de Santé (HAS) française recommande aux personnes ayant été vaccinées avec le vaccin unidose Janssen de bénéficier d’une deuxième dose d’un vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna). 

    Si beaucoup ont choisi le vaccin du laboratoire américain Johnson & Johnson pour sa dose unique, la Haute Autorité de Santé vient de confisquer cet avantage puisqu’elle estime désormais qu’une deuxième injection d’un vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna) est nécessaire pour les primo-vaccinés avec Janssen.

    En cause, « une baisse de l’efficacité au cours du temps de tous les vaccins, en particulier contre le variant Delta », explique la HAS dans son avis publié ce jour « relatif à la définition des populations à cibler par la campagne de rappel vaccinal chez les personnes ayant eu une primovaccination complète contre la Covid-19 ».

    « Cette baisse de protection concerne essentiellement l’efficacité contre l’infection et contre les formes symptomatiques, l’efficacité contre les formes graves restant à un niveau élevé, quel que soit le vaccin administré. Cette baisse ne touche pas seulement les personnes âgées et les populations à risque de formes graves, mais ces populations demeurent les plus affectées », ajoute l’institution.

     

    Lire aussi : Le vrai du faux: 7 questions autour du vaccin Janssen administré au Maroc

     

    Ainsi, « compte tenu (…) du manque de donnée disponible permettant de confirmer l’efficacité à long terme du schéma de vaccination à une dose du vaccin Covid-19 Janssen contre le variant Delta, la HAS estime nécessaire de recommander l’administration d’une dose supplémentaire dès à présent aux personnes primovaccinées avec le vaccin Covid-19 Janssen ».

    La HAS préconise que cette deuxième dose soit administrée avec un vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna) à partir de 4 semaines après la première injection.

    Le vaccin Jansen est le moins utilisé parmi ceux autorisés dans l’Hexagone. Au 22 août, 984.000 Français ont été vaccinés avec Johnson & Johnson.

    Share.

    Comments are closed.