Une « victime » de Bouachrine tente de se suicider

Une des plaignantes dans le procès du fondateur du quotidien Akhbar Al Yaoum, Taoufik Bouachrine, qui accuse celui-ci de viol a tenté de se suicider dimanche dernier à Casablanca. 

Assmaâ Halloui, une des femmes qui accusaient Taoufik Bouachrine de viol, a tenté l’irréparable, dimanche à Casablanca, après avoir écrit sur Facebook: « Pardonnez-moi, la vie est devenue insupportable. Au revoir ». 

La plaignante aurait tenté de se noyer dans une plage de Casablanca, rapporte Barlamane. La même source ajoute que le drame a été évité de justesse après l’intervention de quelques femmes qui étaient sur les lieux et qui ont sauvé Asmae Hallaoui de la noyade, avant d’alerter les secours. 

 

Lire aussi. Justice: 20 ans de prison requis en appel contre Taoufik Bouachrine

 

Les éléments de la sûreté nationale se sont rendus sur place et la femme en question a été emmenée au poste de police. Elle a déclaré aux policiers que sa vie est devenue un enfer à cause de l’ancien patron d’Akhbar Al Yaoum, Tafouik Bouachrine. Notons que ce dernier a été condamné en première instance à 12 ans de prison ferme pour débauche, viol et traite humaine.