Une passagère de la RAM sème la panique à l’aéroport d’Orly à cause de chaussures «suspectes»

111
Source: Mohamed Ouamoussi.

L’aéroport parisien d’Orly a été partiellement évacué ce jeudi après-midi après la découverte de chaussures «suspectes» transportées par une passagère d’un vol Royal Air Maroc.

Les halls A et B de l’aéroport d’Orly à Paris ont été évacués une partie de l’après-midi de ce jeudi après la découverte d’un «bagage suspect» transporté par une passagère d’un vol Royal Air Maroc qui devait relier en début de soirée la capitale française à Casablanca, rapporte le site du journal Le Parisien.

Les services de sécurités de l’aéroport soupçonnaient des chaussures transportées en cabine de porter un «dispositif de mise à feu», détaille la même source. C’est alors qu’une équipe de démineurs s’est rendue sur les lieux avant de découvrir qu’il ne s’agissait fort heureusement que d’une paire de «chaussures de mode connectées» et «dotées d’éléments lumineux».

Lire aussi: France: la colère des policiers provoque de longues files d'attente à Roissy et Orly

Le journal français précise par ailleurs que la passagère, placée en garde-à-vue, travaille comme journaliste dans «un célèbre magazine de mode féminin». Si rien de dangereux n’a été découvert dans «ce bagage suspect», les voyageurs ont vécu un véritable calvaire, plusieurs vols ayant été retardés à cause de cet incident. «D’après la préfecture, l’avion censé transporter la voyageuse a lui bien pris son envol pour le Maroc», conclut Le Parisien.