Une journaliste de Chouf TV arrêtée à Sebta

4410

La journaliste n’a pas été arrêtée pour les propos tenus dans ses reportages, comme l’affirment certains médias, mais dans le cadre d’une enquête judiciaire pour coups et blessures.

Fatima Zahra Rajmi, journaliste à Chouf TV a été arrêtée, ce vendredi 21 mai, par des agents de la garde civile à Sebta, où elle couvrait les récents évènements d’exode massif, rapportent les médias locaux.

Certains médias indiquaient dans un premier temps qu’elle aurait été arrêtée pour ses propos diffamatoires, affirmant que des femmes marocaines auraient été violées par des agents espagnols à leur arrivée à Sebta, mais aussi pour avoir déclaré à plusieurs reprises dans ses reportages que «Sebta est une ville occupée».

Cependant, la jeune femme disposant de la nationalité espagnole est recherchée dans le cadre d’une enquêtée ouverte par le parquet d’Almeria, dans le sud de l’Espagne, indique Ceuta TV. Elle serait suspectée dans une affaire de coups et blessures et n’aurait pas encore comparu devant le juge.