H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Une conférence prévue le 30 avril à la faculté Ben Msik des Lettres et des Sciences Humaines autour des « raisons scientifiques et psychologiques derrière le nouvel athéisme » a été fortement critiquée par les internautes. 

    Cette conférence connaîtra la participation du député du PJD Abouzaid El Mokrie El Idrissi, du médecin Haitham Talaat connu pour ses nombreuses vidéos où il répond à Shérif Gaber, youtubeur égyptien condamné à la prison pour avoir défendu des positions relevant de l’athéisme, Bachir Aissam, doctorant en Charia, Fatima- Zahra El Ansari, chercheuse à la Rabita des Oulémas, Khalid Riad, réciteur et Karima Douz, chercheuse. Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes se sont moqués du sujet traité par la conférence, ainsi que du choix des intervenants.

    « Ça y est! C’en est fini avec les derniers réfractaires à la religion de la Paix et de l’Amour au Maroc! Avec cette conférence qui réunit la crème de la crème … Les Kouffars et autres irréligieux notoires retrouveront la voie de la raison et de la rationalité et reviendront à la religion mère à la queue leu leu », ironise un internaute.

    D’autres réclament la présence d’intervenants défendant des positions favorables à l’athéisme pour que le débat soit contradictoire et équilibré.

    Contacté par H24INFO, l’ancien salafiste, Mohamed Abdelouahab Rafiki, plus connu sous le pseudonyme Abou Hafs, déclare: « Par principe, je suis avec la liberté d’expression. Chacun a le droit de discuter des sujets qu’il veut. Mais ce qui me dérange, c’est que le titre de la conférence contient des termes insultants envers des personnes d’idéologies différentes de celle de la majorité ».

    « Décrire des personnes qui ont choisi une direction différente comme étant malades comme l’insinue le titre de la conférence, est insultant alors qu’on devrait encourager la paix et la tolérance », explique-t-il.

    Share.

    Comments are closed.