Une ancienne militante du PJD menacée de mort pour avoir voulu visiter Israël

697

L’ancienne militante du parti de la Lampe dénonce le harcèlement qu’elle aurait subi de la part de membres et leaders du MUR et du PJD depuis sa démission. Menacée de mort, la victime a décidé de saisir le parquet général. 

Yousra Mimouni a lancé de graves accusations contre le Parti de la justice et du développement (PJD) révèle le quotidien arabophone Al Akhbar.

Cette ancienne membre du parti auparavant très active avec le Mouvement unité et réforme (MUR), bras idéologique du parti, affirme être la cible d’attaques depuis qu’elle a affiché «son soutien à la décision royale de normalisation avec l’État hébreu» et sa «volonté de se rendre en Israël».

Depuis, Yousra Mimouni est harcelée sur les réseaux sociaux par des attaques qui touchent à «sa vie personnelle et sa réputation professionnelle et politique».

 

Lire aussi: Normalisation Israël-Maroc: le PJD a enfin parlé… pour ne rien dire

 

À titre d’exemple, Mimouni cite les fausses allégations colportées par un membre du PJD affirmant que la jeune militante entretient une relation avec le leader du parti ou encore la publication de photos d’elle en compagnie du réalisateur Kamal Hachkar, qui selon ses détracteurs proviennent d’une «rencontre intime».

Pire encore, un membre du parti l’aurait même menacé de mort. La militante a donc déposé plainte contre plusieurs membres du PJD et un autre du MUR. Elle a également sollicité le parquet général pour l’ouverture d’une enquête.