Un youtubeur de Settat condamné à cause de ses vidéos

.DR
Le tribunal de première instance de Settat a récemment rendu son verdict dans le cadre de l’affaire du Youtubeur et influenceur marocain Rachid Tahiry, connu sous le nom de «Basirou».
Nouveaux rebondissements dans l’affaire du Youtubeur et influenceur marocain, « Basirou ». Le tribunal de première instance de Settat a condamné ce dernier à deux ans et demi de prison et à une amende de 20 000 dirhams.
C’est ce que rapporte le quotidien Al Massae dans son édition du mardi 25 février 2020. Le journal explique que « Bsirou » a été reconnu coupable d’outrage aux institutions judiciaires et aux symboles nationaux.
L’individu en question a été arrêté suite à la publication d’une vidéo comprenant des injures à l’encontre des institutions judiciaires et des descriptions dégradantes à l’égard des symboles nationaux.
Al Massae n’a pas manqué de rappeler que « Basirou » avait pris l’habitude de produire et de publier des vidéos sur Youtube traitant de sujets qui font le buzz. Avant d’ajouter que l’enquête policière avait en effet démontré que plusieurs expressions contenues dans la vidéo du mis en cause constituent, du point de vue juridique, des crimes sanctionnés par la loi.