Un professeur condamné à 130.000 DH d'amendes à cause de publications sur Facebook

Le tribunal de première instance d’Agadir a condamné un professeur universitaire travaillant à l’université Ibn Zohr à deux amendes de 30.000 DH et de 100.000 DH pour des publications partagées sur Facebook où il insultait l’un de ses collègues.
Selon l’édition du lundi 3 décembre du quotidien Assabah, un professeur à la faculté de droit de l’université Ibn Zohr à Agadir a déposé une plainte contre un collègue qui l’avait diffamé sur Facebook. Sur sa page Facebook ouverte au public, il l’avait traité de « gamin », de « cancre » et l’a accusé de « corruption ». Ce que le plaignant a estimé comme une menace à sa position de professeur universitaire et comme une insulte contre sa personne et ses compétences.
 
Lire aussi: Mohammedia: un professeur de faculté poursuivi pour harcèlement sexuel
 
Selon Assabah, le plaignant aurait également remis le rapport d’un huissier qui précise que le mis en cause aurait partagé des publications insultant des membres du parquet général, et les accusant d’abandonner « des clients qui ont besoin d’eux » pour venir étudier à l’université « chez des personnes incompétentes » après s’être enrichis de façon suspecte.
 
Lire aussi: France: un ex-professeur de maths marocain condamné pour apologie du terrorisme
 
La même source, précise que le mis en cause a été jugé coupable d’insultes et outrages à travers des publications électroniques et jugé suivant les articles de loi 44,46,47,38 et 67 de la loi relative à la presse.