Un prétendu mariage homosexuel interrompu dans la région de Marrakech

DR.

La gendarmerie royale a encerclé samedi dernier un complexe touristique situé dans la région de Marrakech et où avait lieu un prétendu mariage homosexuel. Deux hommes, âgés respectivement de 24 et 26 ans, y aurait célébré leur union en compagnie d’homosexuels marocains et khalijis.

Les jeunes « mariés » auraient d’ailleurs opté pour un complexe de la commune de Saâda parce qu’il se situe dans une région éloignée et qu’ils pensaient y être à l’abri des autorités et des curieux, cite le journal Assabah dans son édition du lundi 18 février. Les organisateurs du mariage avaient également pris plusieurs mesures de précaution comme demander au personnel du complexe touristique d’éteindre leur téléphone et d’interdire l’accès à la salle aux personnes qui ne sont pas invitées.

Lire aussi: Vidéo. Une "psycoach" incite au meurtre des homosexuels sur un plateau TV

Le quotidien précise qu’une célèbre chanteuse de chaâbi devait animer la cérémonie de mariage. Les organisateurs auraient par ailleurs également tenu à ce que le photographe de la cérémonie soit homosexuel. 25 personnes dont des hommes d’affaires marocains et khaliji étaient de la partie.

Lire aussi: A Melilla, une trentaine d'homosexuels marocains demandent l'asile à l'Espagne

La cérémonie de mariage a été interrompue lorsque les organisateurs se sont rendu compte que la gendarmerie royale et les autorités avaient encerclé le complexe touristique. Selon des sources bien informées, les autorités auraient été prévenues par des habitants de la région. Les invités auraient toutefois réussi à s’enfuir en se cachant dans la forêt avoisinante. Certains ont dû faire de l’auto-stop, tandis que les Khaliji se seraient enfuis à bord de leurs voitures 4×4. La gendarmerie royale a par contre réussi à arrêter huit homosexuels supposés qui voulaient s’enfuir dans un grand taxi, précise toujours la même source.