Un hammam attaqué à Marrakech: la version de la préfecture de police

1464

Plusieurs médias arabophones, dont le quotidien Assabah dans son édition du mardi 26 novembre, avaient indiqué qu’un hammam à Marrakech a été pris d’assaut par plusieurs individus armés de couteaux et de sabres. Pour la préfecture de police de la ville ocre, il ne s’agit que d’une fakenews! 

 

Un hammam traditionnel du quartier Sidi Youssef Ben Ali de Marrakech a été attaqué par un groupe d’agresseurs. C’est ce qui a été affirmé par plusieurs médias avant que la Préfecture de la même ville ne publie un communiqué infirmant cette information.

La préfecture a démenti catégoriquement l’information relayée par plusieurs médias et largement diffusée sur les réseaux sociaux. D’après le communiqué de la préfecture, les éléments de la police de Marrakech ont, en effet, mené une enquête sur cette affaire.

 

Lire aussi: A Marrakech, les clients d’un Hammam agressés et dépouillés de leurs affaires

 

Les investigations policières ont démontré qu’il ne s’agit que des rumeurs. La police de la ville ocre a interrogé les gérants du hammam en question, mais également plusieurs propriétaires des magasins qui se trouvent à proximité. Ces derniers ont, fermement, affirmé que ce incident n’a jamais eu lieu, souligne la préfecture.

Le communiqué en question infirment également, et par ricochet, les allégations relatives à l’ouverture d’une enquête judiciaire pour identifier les coupables.

La préfecture indique qu’elle a examiné tous les dossiers des affaires de braquage et de vol traités récemment et qu’elle n’a rien trouvé en relation avec une attaque d’un hammam.

La police d Marrakech a réitéré sa volonté de lutter contre les fausses informations qui enflamment les réseaux et contre toutes les formes de criminalité.