Un fiasco nommé Waves Festival

3340

Si le « Waves Festival » s’annonçait comme le nouveau rendez-vous in de musique électronique, il a pourtant fini en désastre selon certains partenaires et participants. Ces derniers dénoncent « l’arnaque » et pointent « le manque de professionnalisme » de l’organisation qui selon eux, n’a pas respecté artistes et prestataires.
Lancé vendredi 5 octobre, le Waves Festival devait se poursuivre jusqu’à dimanche et regrouper plus de 50 DJs marocains. Sauf qu’à la grande surprise des participants, l’organisation a décidé d’écourter l’événement. Le dernier show s’est terminé samedi à 22h.
L’un des DJs dont le show était prévu pour l’après-midi nous raconte qu’il a été surpris par Driss Filali, fondateur du festival, lui demandant de mettre son passage « en stand by ». « Je pensais que mon show allait être reporté, et qu’il ne s’agissait pas d’une annulation […] j’ai appris par la suite qu’il a annulé parce qu’il manquait de cash-flow et qu’il ne pouvait pas payer tout le monde… », déclare-t-il. Driss Filali aurait par la suite cessé de répondre aux appels du Dj, et n’aurait pas expliqué la raison derrière l’annulation. D’un autre côté, et selon une autre source bien informée, deux autres DJs qui devaient être payés vendredi, n’ont toujours pas perçu leur paiement.
Lire aussi: Vidéos. "Waves Festival", le festival de musique électro 100% Marocain
Sur son compte Facebook, Mansouri Karima explique que l’événement a du être annulé dimanche parce que « l’organisateur n’a pas rempli ses engagements financiers envers beaucoup d’artistes, de partenaires et de prestataires ». L’artiste peintre nous a déclaré avoir elle aussi vécu une fâcheuse expérience pendant le festival. « J’ai fait du live painting lors du concert de Oum, le lendemain j’ai arrêté le stand parce qu’on était très mal traités, même pas une bouteille d’eau pour les artistes ! », se souvient-elle.
Et d’ajouter « Dimanche, je suis revenu récupérer mes tableaux, exposés dans le restaurant du flamingo (lieu où a eu le Festival) que je ne pouvais pas prendre samedi parce que j’avais besoin d’une camionnette. J’ai demandé à plusieurs personnes , mais personne ne savait où ils étaient! »
https://www.facebook.com/karima.mansouri.3/posts/10157230150865769
Même après avoir poussé un coup de gueule sur Facebook, et avoir été soutenue par plusieurs artistes, l’organisation n’a toujours pas réagi aux contestations de Mansouri Karima. Cette dernière a déposé une plainte.
Nous avons essayé de contacter Driss Filali pour avoir sa version des faits mais il n’a pas donné suite à nos messages.