Un enseignant arrêté pour avoir appelé à « décapiter » des bénévoles belges

DR.

La Brigade nationale de la police judiciaire, en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, a arrêté lundi soir un enseignant d’école primaire pour son implication présumée dans une affaire d’apologie et d’incitation à des actes terroristes.

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), le mis en cause (26 ans) a été interpellé dans la ville de Ksar El Kébir après avoir publié un post sur Facebook dans lequel il faisait l’apologie et incitait à des actes criminels dangereux à l’encontre de touristes belges faisant du bénévolat. Le post a été publié sur un groupe Facebook composé de 500.000 membres, dont la plupart sont des enseignants.

 

Les fouilles effectuées dans le cadre de cette affaire ont permis la saisie d’un ordinateur portable et d’un téléphone mobile que le suspect aurait utilisé pour publier le post relatif au terrorisme et à l’extrémisme, a précisé la même source.

 

Lire aussi: Vidéo. Quand des bénévoles belges construisent une route pour un douar près de Taroudant

 

Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet spécialisé dans les affaires de terrorisme, en vue de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire et l’ensemble de ses mobiles et circonstances, conclut le communiqué.