L’ancien leader du mouvement du 20 Février, Oussama Elkhlifi, arrêté

L’ancien membre du mouvement du 2à février a été arrêté une nouvelle fois par la police de Rabat. Cette fois-ci, il est poursuivi pour avoir appelé à décapiter les dirigeants du parti de la justice et développement.

L’ancien leader du mouvement du 20 Février, Oussama Elkhlifi, a été convoqué ce mercredi par les éléments de la sureté nationale. Selon des sources concordantes, sa convocation a été motivée par un message publié sur son compte Facebook. Dans son commentaire, celui qui avait rejoint le PAM a appelé à l’éradication des islamistes. Le parquet a ordonné d’enquêter sur la publication affichée sur Facebook et dans laquelle il appelle à décapiter les leaders du PJD et à accrocher « leurs têtes sur le boulevard Mohammed V ».

Rappelons qu’après la publication de son post controversé, Elkhlifi a publié une série de messages où il explique sa position sur le Parti de la justice et du développement, qualifiant ses dirigeants de «malfaiteurs» et a exigé leur éradication de la société.


Rappelons qu’Oussama Elkhlifi avait déjà croupit plusieurs mois en prison après avoir été condamné pour agression sexuelle sur mineur.