Un bateau transportant plus d'une tonne de cocaïne saisi à El Jadida

Les services de la gendarmerie maritime du Jorf Lasfar ont mis la main sur un bateau qui pourrait appartenir à une bande criminelle d’El Jadida spécialisée dans le trafic international de drogues.
Aidés par le PSIG, les services de gendarmerie maritime du Jorf Lasfar ont pu retrouver le bateau alors qu’il avait été indétectable pendant 15 jours. Selon Al Massae du mercredi 19 décembre, le bateau a fini par être repéré au port d’El Jadida le 8 décembre dernier. Le quotidien révèle également d’étonnantes informations concernant ce bateau enregistré à Safi et qui a quitté le port d’Agadir le 24 novembre dernier vers une destination inconnue. Durant le voyage, le capitaine aurait désactivé le GPS pour que l’embarcation ne soit plus détectable. Il aurait ensuite abîmé les téléphones portables de toutes les personnes à bord, probablement pour qu’on ne les traque pas.
Al Massae précise que le capitaine a été arrêté et accusé d’appartenir à une bande de trafic international de drogue s’affairant entre le Maroc, l’Amérique latine, et l’Europe. Il a été déféré devant le procureur du roi près du tribunal de première instance d’El Jadida. Au total, 17 personnes ont été arrêtées dans cette affaire. Parmi elles, trois Colombiens, deux Espagnols ainsi que le commanditaire de l’opération. Plus d’une tonne de cocaïne a par ailleurs été saisie.