Al Hoceima. Les trois personnes évacuées à l’hôpital militaire de Rabat dans un état « stable »

L’état de santé des trois personnes, deux éléments des forces publiques et un manifestant, qui ont été évacuées vendredi matin dans un état grave sur l’hôpital militaire de Rabat, est « stable », affirment les autorités.

L’état de santé de deux éléments des forces de l’ordres et de celui du manifestant Imad El Attabi, dans le coma, est « stable contrairement aux informations véhiculées à ce sujet », ont indiqué les autorités locales, relaie l’agence MAP.

« Les trois individus reçoivent les soins nécessaires à l’hôpital militaire de Rabat où ils ont été évacués par avion médicalisé durant les premières heures de la journée de vendredi, ont ajouté les mêmes sources », poursuit l’agence officielle.

Pour rappel, les affrontements qui ont opposés, dans l’après-midi du jeudi 20 juillet à Al Hoceima, forces de l’ordre et manifestants, ont fait des dizaines de blessés des deux côtés.

« Soixante-douze éléments des forces publiques ont été blessés (…) suite à des jets de pierres (…) onze personnes parmi les manifestants suite à l’usage du gaz lacrymogène », avait indiqué jeudi soir la préfecture d’Al-Hoceïma, citée par l’agence de presse officielle.