Trois mois de prison avec sursis pour la Française accusée d’adultère à Marrakech

à 15:36
DR.

Le Tribunal de première instance de Marrakech a condamné, tard dans la soirée du lundi 23 juillet, la ressortissante française arrêtée pour adultère à trois mois de prison avec sursis assortis d’une amende de 500 dirhams.

La ressortissante française surprise en flagrant délit d’adultère avec un homme mariée, il y a quelques jours à Marrakech, a été condamnée lundi 23 juillet à trois mois de prison avec sursis assortis d'une amende de 500 dirhams par le Tribunal de première instance de Marrakech, rapporte le site local kech24.com.

Son amant marocain, qui avait été arrêté dans la matinée du 14 juillet et dont la femme avait porté plainte contre lui, a lui écopé d’une sentence légèrement plus sévère puisque la Cour l’a condamné à trois mois de prison ferme assortie d’une amende de 500 dirhams.

Lire aussi: Française arrêtée pour adultère à Marrakech: les précisions de la DGSN

Pour rappel, les deux amants ont été arrêtés le matin du 14 juillet à l’intérieur d’un appartement à Marrakech avant d’être placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent.

Dans un communiqué publié lundi par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les services de Abdellatif Hammouchi ont apporté leurs précisions par rapport à l’arrestation des deux amants tout en démentant la version de la ressortissante française dont les propos avait été rapportés par un journal français.

«Contrairement aux fausses allégations véhiculées à ce sujet, les deux prévenus ont passé ensemble 24 heures en garde à vue, relève la DGSN, notant que la mise en cause a été informée de son droit de recourir à un interprète, chose qu'elle a refusée en invoquant le fait que l'officier chargé de l'enquête maîtrise la langue française», a notamment précisé la DGSN.