Trois Marocaines à la finale internationale du concours Ma Thèse en 180s

Trois lauréates ont été sélectionnées pour représenter le Maroc à la finale du concours francophone international Ma thèse en 180 secondes (MT180s), qui se tiendra le 29 septembre prochain à Liège, en Belgique.

Les prix de la 4e édition nationale du concours  « Ma thèse en 180 secondes », organisé par l’Université Mohammed V de Rabat et le Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique, ont été remis, jeudi à Rabat, à trois chercheuses de différentes universités du royaume.

Le premier prix a été décerné à Jihan Mouldar, chercheuse au laboratoire de recherche en Chimie organique-bio-organique et environnement, relevant de l’Université Chouaib Doukkali à El Jadida, pour son projet de thèse portant sur l’étude des moyens de valorisation des déchets de l’industrie du textile pour la purification des eaux usées.
Le deuxième prix a été attribué à Douae Ouyahya, chercheuse à l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès, pour sa thèse traitant de la thématique de « l’utilisation des plantes aromatiques et médicinales dans la lutte biologique contre les biofilms marins », tandis que le troisième prix est revenu à Hajar Hajjami de l’Université Abdelmalek Essadi de Tétouan, pour sa thèse intitulée « Finances publiques et coopération internationale: quelle place pour l’aide publique au développement dans le budget de l’Etat? Cas de la coopération Maroc-UE ».

« Ma thèse en 180s » est un concours de communication scientifique destiné aux doctorants francophones de toutes disciplines, qui présentent leur travail de thèse en 3 minutes pour convaincre un jury international de leur capacité à bien communiquer les sciences, à travers un exposé de leurs travaux de recherche.

 

Avec MAP