Tramway de Casablanca: record de fréquentation battu le 2 octobre dernier

DR.

Depuis la rentrée de septembre, le tramway de Casablanca connaît une fréquentation en forte hausse, avec en moyenne 220.000 passagers par jour. Au total, 220 000 usagers en moyenne se déplacent chaque jour avec le tramway. Le 2 octobre dernier, un record a été enregistré avec   243708 fréquentations.

 

D’après un communiqué de la RATP Dev, le tramway de Casablanca transporte en moyenne 220.000 utilisateurs par jour. L’opérateur du tramway de Casablanca, indique que la deuxième ligne (T2) a doublé sa fréquentation en moins de six mois et atteint désormais 80.000 voyageurs en moyenne par jour, avec un taux de fréquentation à bord des rames supérieur à celui que la première ligne avait enregistré six mois après son lancement.

La ligne T1 connaît également une très forte hausse de sa fréquentation, avec désormais en moyenne 140.000 voyageurs par jour indique la même source en précisant que « sur le tronçon Sidi Moumen – les Facultés, la ligne T1 a enregistré des évolutions de fréquentation de +21% entre septembre 2018 et septembre 2019, et de +22,5% entre octobre 2018 et octobre 2019».

Plus d’abonnés

Au total, ce sont 220.000 Casablancais en moyenne qui se déplacent chaque jour avec le tramway. « Un record, à ce jour, a même été enregistré le 2 octobre dernier avec 243.708 personnes qui ont emprunté le tramway de Casablanca », ajoute le document.

 

Lire aussi: Un nouveau ticket tram/bus bientôt lancé à Casablanca

 

La même source relève que la part des formules d’abonnements ne cesse d’augmenter. Les abonnés représentent aujourd’hui 70% des clients voyageurs. Cette montée en puissance de la fréquentation sur les deux lignes a été accompagnée par une offre de service améliorée depuis le 12 novembre dernier. Un tramway est désormais disponible toutes les 5mn sur T1 en heures de pointe matins et soirs, et toutes les 8mn sur T2, tient à souligner la même source.

10 voyages avec le même « ticket unité »

Cette hausse de la fréquentation depuis septembre, notamment sur la ligne T1, a de fait engendré une consommation inhabituelle des « tickets unités » vendus dans les Distributeurs de titres de transport (D.T.T.) dans les stations risque d’impacter leur disponibilité.

Le réapprovisionnement annuel de ces titres de transport unitaires, survenant chaque année en décembre, pourrait arriver trop tardivement pour satisfaire la demande.

Afin de pallier à ce manque éventuel, Casa Transports, l’autorité organisatrice des transports sur Casablanca et RATP Dev ont déployé un plan d’actions qui comprend trois volets.

 

Lire aussi: Une handicapée jetée au sol par un contrôleur du tramway Rabat-Salé, la société « regrette »

 

Il y a d’abord le rééquilibrage des D.T.T. en stations: partant du principe que 70% des clients sont désormais des abonnés, dans chacune des stations de la Ligne T1 depuis le 23 octobre dernier, certains D.T.T. sont programmés en mode rechargement des formules d’abonnements uniquement, de manière à pouvoir alimenter davantage en rouleaux de tickets les D.T.T. laissés en mode de fonctionnement « Vente de tickets unités ».

En deuxième lieu la RATP Dev a procédé à une augmentation du nombre de revendeurs Casa Tramway: Les dépositaires étant à même de vendre des tickets unités, leur nombre s’est étoffé avec les points de vente Cash Plus situés le long de la ligne T1 et de la branche Aïn Diab de la ligne T2. Désormais, les clients voyageurs disposent de 35 points de vente de titres de transport Casa Tramway à proximité des stations de la ligne T1 et 5 sur la branche Aïn Diab de la ligne T2.

Elle a aussi renforcé la présence d’agents commerciaux dans les stations les plus fréquentées: depuis le 28 octobre dernier. Des agents commerciaux sont présents de 6h du matin à 20h dans les quinze stations les plus fréquentées de la ligne T1 et de la branche Aïn Diab de la ligne T2.