Trafic de médicaments: cinq arrestations et plus de 8 mille comprimés saisis

857
Image d'illustration.

Cinq personnes ont été interpellées et plus de 8.000 comprimés et sachets de médicaments en vente sans autorisation ont été saisis lors d’une vaste campagne de lutte contre la vente illicite de médicaments et de produits pharmaceutiques de contrebande, menée par la Gendarmerie Royale à travers les différentes régions du Royaume.

Cette campagne intervient suite à une affaire de vente illicite de médicaments traitée par la Gendarmerie Royale d’Oujda en mars dernier, qui a abouti à la saisie d’une importante quantité de produits pharmaceutiques de contrebande, indique la Gendarmerie Royale dans un communiqué. Les investigations menées par la Brigade Nationale des Recherches Judiciaires de la Gendarmerie Royale ont conduit, jusqu’au 18 courant, au contrôle de plus de 100 points de vente et à l’audition de 105 personnes, relève le communiqué. Les perquisitions effectuées, sous la supervision des parquets compétents, ont permis l’interpellation de 5 personnes et la saisie de plus de 8.000 comprimés et sachets de médicaments en vente sans autorisation, notamment dans des épiceries de denrées alimentaires, ajoute le communiqué, notant que la moitié des saisies a été opérée dans la région de Marrakech.

Les produits saisis ont été remis à la justice et des échantillons on été remis à l’institut de Criminalistique de la Gendarmerie Royale pour analyse, fait savoir le communiqué.

Par ailleurs, l’enquête se poursuit sous la diligence des parquets compétents pour mettre à découvert les circuits de vente illicite des médicaments et des produits pharmaceutiques.