Tout savoir sur l’hôpital militaire de Rabat, où des Marocains de Wuhan sont accueillis

5881
DR

Le Centre de virologie, des maladies infectieuses et tropicales de l’Hôpital militaire d’Instruction Mohammed V de Rabat, où serait admise une partie des Marocains rapatriés de la ville chinoise de Wuhan, mise en quarantaine par les autorités locales après la propagation de l’épidémie du coronavirus, est une structure adéquate d’accueil et de prise en charge de ces Marocains dont le rapatriement est menée conformément aux hautes instructions royales.

Ce Centre, inauguré par le roi Mohammed VI, chef suprême et chef d’Etat-major général des Forces armées royales, le 07 mars 2016, accueillera une partie de ces Marocains qui seront mis en observation, sous surveillance médicale étroite durant 20 jours, sous la supervision d’équipes dédiées et formées à cette fin.

Le Centre de virologie de l’Hôpital militaire d’Instruction Mohammed V de Rabat a été minutieusement aménagé et équipé par tous les dispositifs médicaux nécessaires afin de préserver la sécurité sanitaire des Marocains rapatriés de Wuhan et admis en son sein et celle de leurs familles, tout en leur assurant le maximum de confort durant la période d’observation.

Ce Centre est, par ailleurs, doté d’équipements de pointe lui permettant de remplir sa mission de diagnostic et de traitement des maladies infectieuses virales, bactériennes, parasitaires et mycosiques, ainsi que la prise en charge des maladies hautement contagieuses nécessitant un confinement, notamment des pathologies tropicales et du voyage.

 

Lire aussi : Vidéos. Coronavirus: le vol transportant les Marocains de Wuhan a atterri à Benslimane

 

Il comporte deux unités de confinement (isolement) de niveau III (grippes pandémiques, fièvres hémorragiques virales, infections chez l’immunodéprimé) et II (maladies à transmission vectorielle, infections digestives, infections associées aux soins, infections communautaires), abritant du matériel biomédical et médico-technique, ainsi que des moyens de protection du personnel et des patients répondant aux normes internationales.

Le Centre de virologie, des maladies infectieuses et tropicales comprend aussi un hôpital de jour permettant la prise en charge diagnostique et thérapeutique de l’infection VIH/SIDA, des infections sexuellement transmissibles et des hépatites virales, l’administration et la surveillance de protocoles thérapeutiques programmés ou prescrits dans le cadre d’une urgence, outre les consultations de médecine de voyage.

Édifié sur un terrain de 5.575 m2, le Centre de virologie, des maladies infectieuses et tropicales dispose également d’un laboratoire de virologie en charge de la manipulation de pathogènes dangereux pour l’Homme et l’environnement, du développement de techniques et de tests nouveaux pour faire face à des virus émergents ou de nouveaux variants, de la veille épidémiologique et des activités liées à la biosécurité.