Tout ce qu'il faut savoir sur le centre culturel marocain à Paris

à 10:00

Un projet de centre culturel marocain à Paris a été présenté mercredi au roi Mohammed VI, lors d'une visite du souverain à l'Institut du monde arab en compagnie du président François Hollande.
De la résistance au dialogue
"C'est un lieu historique de la présence du Maroc à Paris", a souligné l'architecte du projet, Tarik Oualalou. "Son objectif est simple : faire rayonner en France la culture contemporaine marocaine", sans doute la plus riche et la plus vivace du monde arabe, "et animer une partie de la diaspora marocaine qui est maintenant entre les deux rives". A l'aide de panneaux de présentation, l'architecte a expliqué en détail la conception du projet au souverain chérifien et au président français.
 
Autonomie financière
Le centre, qui doit ouvrir ses portes courant 2018, représente un investissement de 7 millions d'euros. "On a voulu le rendre indépendant financièrement. Il y aura quatre niveaux de bureaux qui vont être loués", a dit Tarik Oualalou à l'AFP. Il comportera un espace d'exposition, un lieu de concert et de théâtre et un centre d'enseignement des langues arabe et amazigh (berbère). 
 
L'exposition de l'IMA sur le Maroc contemporain, qui a attiré quelque 85.000 visiteurs en 2015, n'avait pu être inaugurée par Mohammed VI en raison des tensions régnant alors entre les deux pays après le dépôt en France de plaintes pour torture à l'encontre de hauts responsables marocains.