Sécurité: tous les chasseurs devront se soumettre à un test balistique de leurs armes

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le ministère de l’Intérieur a demandé à l’ensemble des services de sécurité d’effectuer un contrôle balistique des armes des chasseurs.
Selon Al Masae du mardi 25 septembre, le ministère de l’Intérieur a demandé aux différents services de sécurité de procéder à un contrôle balistique de toutes les armes des chasseurs. Ces derniers seront convoqués pour ce contrôle dans des stands de tir des services de police ou de la gendarmerie où ils devront tirer deux balles avec chacune de leurs armes.
Le but de cette initiative est d’obtenir une «empreinte» de chaque fusil et constituer une base de données. Cette expérience a montré son efficacité après avoir été testée dans plusieurs pays, ajoute le quotidien. Ainsi, le type d’arme, le son, le pays d’origine, la force de tir et son poids ainsi que celui de ses balles seront scrutés par les policiers et le parquet. Toute personne autorisée à détenir un permis de chasse sera directement responsable de ses armes.
Al Masae conclut en précisant que cette opération entre dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et en application d’une convention internationale signée par le Maroc. Ce contrôle sera supervisé par une équipe spécialisée dans la balistique qui a été formée à l’étranger. Ce test sera une condition sine qua non à l’obtention d’un permis de chasse et d’un fusil.