Tiznit: un mécanisme de 8 millions de dirhams pour palier au désert médical

à 20:45

Le conseil provincial de Tiznit a inauguré jeudi dernier un nouveau mécanisme provincial pour inciter des cadres médicaux à s'installer dans les zones rurales et montagneuses, et ainsi garantir le droit à la santé. 

Présidé par le RNIste Abdellah Ghazi, le conseil provincial de Tiznit a approuvé ce mécanisme lors d'une session extraordinaire datant du 11 avril 2018, résultat d'une convention de partenariat avec la direction provinciale de la santé et la Fondation Joud pour le développement, lit-on ce jour dans les colonnes d'Aujourd'hui le Maroc.

 

Lire aussi : Marrakech: un pilote et trois médecins impliqués dans une affaire d'avortement clandestin

 

Une enveloppe de 8 millions de dirhams étalés sur quatre ans est déboursée à montant égal par les deux partenaires pour ce projet. Une série d'incitations financières au profil du corps médical des secteurs public et privé seront mises en place pour l'encourager à s'installer dans les régions éloignées de la province de Tiznit.

160 cadres de cette province vont bénéficier du programme avec des primes attribuées selon trois zones géographiques plus ou moins éloignées du centre. Les médecins de la zone A (30 km) recevront 1.200 dhs, ceux de la zone B (entre 30 et 70 km) 1.800 dhs et ceux de la zone C (+de 70 km) 2.500 dhs. Les infirmiers recevront respectivement pour ces zones, 500, 750 et 1.000 dhs et les chauffeurs une prime forfaitaire de 300 dhs, détaille le quotidien.

 

Lire aussi : Démission en masse des médecins: le ministère de la Santé réagit

 

Les habitants des environs d'Anezi et de Tafraout auront droit à des visites mensuelles de médecins spécialistes qui devront assurer un minimum de 30 consultations par visite pour une prime de 600 dhs. Une partie du budget sera réservée à l'amélioration des conditions de travail et de logement des cadres mobilisés.