Tit Mellil: 14 décès dans le centre social « Dar Al khir »

2463

Quatorze décès ont été enregistrés dans le centre social « Dar Al khir » à Tit Mellil entre janvier et la semaine dernière. Une situation alarmante qui a provoqué l’ouverture d’une enquête.

14 pensionnaires du centre social « Dar Al Khir » à Tit Mellil sont décédés entre janvier et la dernière semaine d’avril. Selon le quotidien Al Massae daté du samedi 4 mai, un vieil homme est décédé mardi dernier après avoir souffert de négligences médicales. Malgré l’état critique où il se trouvait, l’homme n’avait pas eu droit aux soins que requerrait sa maladie et y a succombé.

 

Lire aussi: Tit Mellil: six décès enregistrés dans le centre social "Dar Al Khir"

 

Abderrahmane El Badraoui, président de la commission d’enquête relative à Tit Mellil a déclaré aux journalistes d’Al Massae qu’une demande d’ouverture d’une enquête a été adressée au procureur du roi. El Badraoui a également précisé qu’un autre individu dont l’état de santé est très critique risque de décéder si la direction du centre n’intervient pas pour le transporter à l’hôpital. La commission a par ailleurs reçu plusieurs demandes de la part des pensionnaires pour mettre fin aux conditions inhumaines que connaitrait ce centre social.

 

Lire aussi: Tit Mellil: le roi inaugure un Centre de formation et d'insertion des femmes et des jeunes

 

Le quotidien rappelle également que l’année 2018 a connu plus de 82 décès. Pour rappel, un communiqué de l’INDH publié il y a trois mois avait précisé que les pensionnaires de « Dar Al Khir » continuaient à vivre dans des conditions inhumaines, souffrant de malnutrition et de négligence médicale.

L’INDH avait fait également état de problèmes au niveau de l’assainissement du centre, mettant en danger la santé des pensionnaires, en plus du manque du personnel. Des pensionnaires se retrouvant donc à effectuer les tâches ménagères et même d’administrer les soins aux autres pensionnaires sans contrepartie.