Tétouan: un porteur meurt alors qu’il attendait de passer à Sebta

3151
Montage El Faro de Ceuta

Un jeune porteur nommé Youssef Sedrawi, originaire de Fnideq est décédé samedi dernier à l’hôpital Sania Ramel de Tétouan après avoir passé deux jours dans le coma. 

Alors qu’il attendait de passer la frontière à Sebta pour récupérer des marchandises, le porteur âgé de 20 ans est tombé sur l’une des pentes attenantes, le plongeant dans le coma, rapporte El Faro de Ceuta dans un article daté du 6 octobre dernier. Selon les informations du site espagnol, la victime aurait subi des blessures importantes à différentes parties de son corps.

Selon les sources du média, le défunt était vendeur de fruits et légumes et venait de commencer le portage pour subvenir aux besoins de sa famille dont la situation économique devenait de plus en plus précaire. Il a été enterré dimanche dernier, en présence de ses proches et amis qui témoignent en ces termes: « La mort a frappé notre voisin alors qu’il est tombé d’une pente au point de passage humiliant de Sebta ».

La mort de Youssef est une autre vie qui pèse sur l’activité de portage par laquelle des milliers de citoyens marocains tentent de gagner leur vie avec le passage de marchandises à travers la frontière. Il y a tout juste un mois, une porteuse a également perdu la vie alors qu’elle attendait son ticket pour entrer à Sebta, rappelle le portail espagnol.