Tensions à Guerguerat: Alger et Nouakchott appellent à la « préservation du cessez-le-feu »

4300
Image d'illustration. DR.

L’Algérie a vivement déploré vendredi les « graves violations » du cessez-le-feu au Sahara et appelé à l’arrêt « immédiat » des opérations militaires après l’intervention de l’armée marocaine dans la zone de Guerguerat. 

« L’Algérie appelle les deux parties, le Maroc et le Front Polisario, à faire preuve d’un sens de responsabilité et de retenue », a indiqué un communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères. Alger soutient traditionnellement le mouvement indépendantiste sahraoui du Polisario.

De son côté, la Mauritanie a appelé vendredi toutes les parties à la « préservation du cessez-le-feu » au Sahara occidental après le lancement d’une opération militaire par le Maroc dans le territoire et l’annonce par le mouvement indépendantiste Front Polisario de la fin de ce cessez-le-feu datant de 1991.

Nouakchott « appelle à la retenue » et « invite tous les protagonistes à oeuvrer dans le sens de la préservation du cessez-le-feu », a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.