Taounate: les médicaments périmés au centre de santé de Aïn Mediouna ont été retirés

233

Le ministère de la Santé a réagi vendredi aux informations publiées par certains médias au sujet du stockage de médicaments périmés au centre de santé de Aïn Mediouna, dans la province de Taounate.

Le ministère précise que ces médicaments ont été retirées récemment pour permettre le stockage d’un nouveau lot de médicaments dont la réception est programmée pour la semaine prochaine.

Dans une mise au point, parvenue à la MAP, le ministère précise qu’une commission de la Direction la santé dans la région de Fès-Meknès s’est rendue sur place pour enquêter à ce sujet et a tenu des rencontres avec les responsables et les élus ainsi que des représentants de la société civile, ajoutant qu’il s’est avéré, après la collecte des données préliminaires, que les médicaments évoqués par ces organes de presse ont été retirés récemment et placés dans un édifice relevant du centre de santé de Aïn Mediouna (logement de fonction inhabité) afin de permettre le stockage des médicaments dont la réception est programmée au cours de la semaine prochaine.

Le retrait de ces médicaments intervient en vue d’éviter qu’ils ne soient mélangés avec ceux encore valables à la pharmacie du centre, dans l’attente d’engager la voie légale pour le traitement de ce genre de produits pharmaceutiques, fait remarquer la même source, ajoutant que tous les centres de santé de la province sont régulièrement approvisionnés en médicaments et dans certains cas en quantités supplémentaires lors des vagues de froid pour faire face aux besoins des habitants.

L’enquête se poursuit à ce sujet pour prendre les mesures nécessaires, poursuit le ministère.